PAYSAGES ET VILLAGES A CROQUER

A MONTBRUN-LAURAGAIS

 

L'an dernier nous écrivions ceci :

Dans nos villages, nous avons des espaces verts, bien souvent jaunes l'été, dont l'entretien est coûteux en temps et en argent aussi bien pour les communes que pour les contribuables.

Nous avons aussi des bailleurs sociaux qui confient à des entreprises la plantations d'arbustes souvent inappropriés dont l'entretien, plus ou moins bien fait, augmente encore la charge locative tout en apportant un bien être aux usagers souvent insignifiant.

Nous avons encore des bords de chemin de randonnées en lisière de champs dévastés par l'agriculture industrielle.

Nous avons quelquefois des espaces natures...

Tout ceci fait partie de biens communs qui autrefois, il y a bien longtemps, étaient pris en charge par les habitants.

 

Alors, pour Grains de pollen , les choses sont simples: permettre aux habitants de se réapproprier ces biens communs et planter ce dont on a le plus besoin: des arbres fruitiers et des potagers crées par et pour les habitants, ouverts et travaillés de façon collective sans oublier des espaces nature pour la faune et la flore, en collaboration avec les communes.

Pour l'entretien, nous organisons des sessions de formation ouvertes à tous, pour les plantations des journées festives avec la création de groupes selon les projets et les différents lieux des villages, pour les achats nous procédons par dons (de graines, d'arbres) et nous achetons des arbres fruitiers et des arbres comestibles ( tilleul par exemple) de différentes tailles via l'opération J'ADOPTE ou JE PARRAINE UN ARBRE. Pour les graines, nous créons actuellement une grainothéque, et un petite pépinière nourrice d'attente de plantation.

 

C'est un beau pied de nez à l'agriculture industrielle car bien sur nous taillons dans le respect de l'arbre, et nous avons banni tout produit chimique. Les habitants auront bientôt des fruits et des légumes sains, bio, locaux et gouteux.

Parallèlement, nous lancerons avec Jean Yves une opération: glanage chez l'habitant de fruits "abandonnés" avec un projet de transformation (confitures, tartes, gelées, pâtes de fruits...) dans la maison Momi, Maison des Initiatives

TRANSFORMONS NOS CENTRES VILLAGE EN PARCS A CROQUER ET EN OASIS NATURES au lieu de bétonner, PLANTONS DEVANT NOS MAISONS ET APPARTEMENTS DES PLANTES A FLEURS ET COMESTIBLES POUR LA BIODIVERSITÉ ET LE PLAISIR DES PAPILLES

REPRENONS NOTRE DESTIN ALIMENTAIRE EN MAIN

Et depuis nous avons réalisé cela:

Après les plantations du premier verger collectif lors de la semaine alternative aux pesticides de 2017:

Le potager a fonctionné dés le printemps et tout l’été. Il s’est assoupi cet automne mais repartira avec les beaux jours revenus.

 

Le verger ancien de la maison Momi dont les arbres ont été taillés en douceur ont comblé de leurs fruits enfants et adultes, les jeunes arbres plantés en 2017 ont tous repris et pour certains donnés leurs premiers fruits. Les employés communaux, Vincent et Patrick, ravis de leurs nouvelles compétences se sont mis à répertorier dans les haies tout ce qui en fait leur diversité naturelle et à les entretenir de façon la plus naturelle qu’il soit tout en tachant de remédier aux erreurs du passé.

 

Leur travail, plus intéressant est valorisé et au gros des travaux ils sont épaulés par des habitants bénévolement.

 

 

Après quelques incompréhensions sur le terme de verger et potager collectifs, le message est passé : il s’agit vraiment de doter la commune de nouveaux espaces dédiés à la biodiversité sous toutes ses formes au profit des humains mais aussi de tout ce qui est vivant, y compris les si petits animaux dans le sol en appréhendant autrement la nature.

Grains de Pollen a prouvé qu’il était possible de mobiliser des habitants, tant adultes qu’enfants autour de cet enjeu majeur : se réapproprier des terres et les faire vivre, il s’agit aussi un peu de démocratie et de solidarité.

Fort de cette expérience, La mairie, représentée par le Maire, Gérard Bolet, sur décision du Conseil municipal et le Collectif Associatif Grains de Pollen ont signé une convention décennale dont l’objectif est de transformer petit à petit, avec l’aval des habitants le village en "oasis nature"